jeudi 6 décembre 2012

Dong Xoai, Vietnam 1965 de Joe Kubert



Ce livre est ce que l'on appelle en anglais un graphic novel ou roman graphique en français. Ce genre, qui se rapproche plus du format de notre bande dessinée franco-belge que du Comic classique, se démarque par un nombre de page plus important, des histoires plus ambitieuses et généralement plus sérieuses. Dong Xoai correspond à ces critères.
L'auteur, Joe Kubert est un des très grands dessinateurs de l'âge d'argent (années 50 à 70) du comic américain.  Il est malheureusement décédé cette année laissant derrière lui quantité de chef d'œuvre.


Ici, il est à la fois scénariste et dessinateur dans ce roman graphique écrit en 2010 et publié en France chez Soleil US Comic.

Kubert y raconte un épisode réel de la guerre du Vietnam. En 1965 une équipe des forces spéciales américaines débarque dans le village vietnamiens de Dong Xoai pour y assurer une mission d'observation et de formation des troupes locales. Malheureusement, très rapidement le village devient une plaque tournante du conflit et une armée vietcong va le prendre d'assaut. Le récit va nous conter l'histoire de ces soldats, de leur camaraderie, de leurs rapports avec les villageois et de leur lutte héroïque contre l'armée assaillante.
Le livre est partagé en deux parties avec le récit illustré suivi d'un cahier explicatif racontant les évènements avec des photo, cartes et schémas d'époque.

Je suis un peu partagé sur ce livre.

D'un point de vue visuelle c'est une pure merveille. Joe Kubert est un très grand dessinateur. Ici il nous livre une de ses œuvres majeures avec des dessins d'une grande beauté épurée. Ce n'est pas un comic classique, ici pas de case, de bulle, d'encrage ou de couleurs. L'auteur nous offre des dessins juste crayonnées mais pourtant criant de vérité. On a l'impression de parcourir le cahier de croquis d'un journaliste de guerre de l'époque. Les dialogues sont simplement rajoutés sur les croquis sans phylactère (bulle) et servent plus de légendes qu'autres choses.


L'histoire en elle même m'a laissé une impression plus mitigée. La guerre du Vietnam est un sujet abondamment traité que ce soit au cinéma, en série, livre ou comic. Les années passées ont permis de prendre du recul par rapport à l'histoire et d'avoir une vision moins manichéenne des faits. Peut être s'agit il de moi mais j'ai trouvé l'histoire assez archaïque avec une vision très années 60. Les soldats américains y sont de braves types, aux mâchoires carrés, volontaires et élevés au bon grain. Les vietnamiens y sont soit des paysans tout juste civilisés vivant dans la crasse et pétris de superstitions, soit des militaires corrompus faisant régner un régime féodale. Les vietcong sont une horde de sauvage grimaçant plus proche d'animaux que d'être humains. Pour un peu on pourrait se croire dans une bon vieux film de propagande avec John Wayne des années 60. À chaque pages tournées on entend la bannière étoilée claquer au vent.

Donc au final un superbe recueil de dessins à mon avis desservi par une histoire archaïque.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire