Les livres



Les livres ont toujours été une de mes grandes passions.

Tout jeune ils ont été pour moi des amis de substitution aux camarades de mon âge avec lesquels je n’arrivais pas à accrocher faute de les comprendre et qui me rejetaient à leur tour faute de me comprendre.

Je les ai toujours trouvé magique et fascinant. Imaginez un bloc tenant dans la poche qui vous content des histoires fantastiques et sans cesse renouvelées...

Très tôt je me suis mis à dévorer tout ce qui me passait sous la main. Je passais mon temps libre à la bibliothèque municipale qui était juste sous l’immeuble où j’habitais. A 7 ans je m’inscrivais à la section enfant et à 10 ans je passais à la section adulte.

Je me gavais d’histoire sur la mythologie et la conquête spatiale, réunissant un savoir encyclopédique qui trahissait déjà mon côté monomaniaque propre aux aspies. Ce côté qui fait que l’on se passionne et que l’on se spécialise dans des domaines obscurs qui ont le chic pour faire fuir qui que ce soit à qui l’on en parle. A l’époque les photocopies étaient chères et je me recopiais façon scribe des articles entiers d’encyclopédie tout en décalquant les schémas et autres dessins. Je me faisais des dossiers hyper exhaustifs sur des sujets obscurs comme les dieux égyptiens, les sondes lunaires, etc...

Ma première claque littéraire a été pour « Le seigneur des anneaux » que j’ai lu à 10 ans. A l’époque je n’avais pas tout compris car le roman était très épais, les personnages et les références nombreuses et parfois obscures pour un gamin de de cet âge. En tout cas cela a été le déclencheur de ma boulimie de bouquin.

Tout naturellement dans la poursuite de mes passions pour l’exploration spatiale et la mythologie je me suis lancé dans la lecture de science-fiction et de Fantasy pendant les dix années suivantes. J’ai dévoré les grands cycles : Dune, Fondation, Robots, Cycle des épées, Elric, Hawkmoon, Conan, Princes d’Ambre, etc. etc.

A l’époque je pouvais lire 3 à 4 romans par semaine sans problème. Depuis j’ai mis la pédale douce avec un roman hebdomadaire car avec le stress et la fatigue du travail il me faut bien le soir une ou deux heures avant de pouvoir me vider suffisamment l’esprit pour pouvoir lire paisiblement.

Au fil des années les romans d’aventures, fantastiques, les thrillers et les polars sont venus garnir mes étagères auprès de mes livres de SF et de Fantasy.

Le point commun à tous les livres que j’aime est la recherche de héros incompris et rejetés,  luttant par la force de leur volonté pour résoudre leurs problèmes inextricables et essayer de gagner la reconnaissance de leurs pairs et se battant contre l’inertie des autres et/ou de la société. Un psy y verrait sûrement une manifestation de ma propre vie, de mes aspirations et de mes combats marginaux...

Pour les livres comme pour tous les autres aspects de ma vie je ne sais pas faire les choses à moitié. Résultat je ne peux pas aller dans une librairie sans m’acheter une pile de bouquin bien que je sache qu'une centaine de livre en retard m’attendent chez moi.

Je suis attiré par les grandes séries comme par un aimant car pour la lecture comme pour les rapports humains il me faut un temps d’adaptation pour pouvoir commencer à comprendre les gens et les tenants et aboutissants. Résultat si les deux premiers tomes d’une série me plaisent je suis capable de retourner en magasin pour m’acheter toute la série même si elle comporte 10 ou 15 tomes. Cela surprend souvent les vendeurs qui me voient passer avec une méga pile de bouquin. Pour cela Internet est génial car personne ne vous juge ou cherche à vous parler de façon moqueuse…

Je suis en revanche totalement imperméable à la littérature classique, la poésie ou les romans dits normaux ou sérieux. Je ne comprends pas ou peu les rapports humains ou les préoccupations basiques des neurotypiques. Passer 500 pages à parler de tout et de rien, de ses sentiments sans que rien ne se passe n’est pas fait pour moi. De la même façon, j’ai vraiment du mal avec la poésie que je ne comprends pas ou très mal surement à cause des images et des concepts émotionnels qu'utilise ce genre et qui me sont obscurs voir incompréhensible.

Dans ce blog je vais entre autre parler de mes coups de coeur de lecture du moment.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire