mardi 15 janvier 2013

Zombie dice


Tout d'abord et histoire de rassurer le lecteur, je n'ai pas que des jeux de zombie dans ma ludothèque mais en ce moment les mangeurs de cerveaux sont à la mode. Résultat j'ai quelques jeux avec ces charmants morts qui marchent. Parmi ces jeux il y a Zombies!!! (traité précédemment), Off the dead, Zombicide, l'Aude des Morts vivants, Zombie in my pocket et Zombie Dice.
Ce dernier est un petit jeu assez plaisant et très simple, basé sur le principe du "stop ou encore" et utilisant exclusivement des dés. Le thème est donc celui des zombies mais en toute franchise il est un peu plaqué et en changeant deux trois détails il aurait pu être tout autre.
Le matériel est très basique à savoir un gobelet et 13 dés à 6 faces de trois couleurs : 6 verts, 4 jaunes et 3 rouges. Ce ne sont pas des dés classiques et au lieu des faces habituellement numérotées de 1 à 6, ils sont frappés de 3 symboles différents : cerveau, empreintes ou coup de feu.
Les dés verts ont 3 faces cerveaux, 2 faces empreintes et une face coup de feu. Les dés jaunes ont 2 faces de chaque. Enfin les dés rouges ont une seule face cerveau, 2 faces empreintes et 3 faces coups de feu.
Dans Zombie Dice, les joueurs sont des zombies affamés qui vont vont se livrer à un concours destiner à être le premier à croquer 13 cerveaux. Pour cela ils vont errer dans les rues à la recherche d'humain pour les dévorer. Les humains se classent en 3 catégories représentées par les dés : des civiles peu dangereux (dés verts), des chasseurs légèrement armés (dés jaunes) et enfin des militaires (dés rouges). 
Les 13 dés sont mis dans le gobelet, qui fait également office de boîte de jeu. Les joueurs à leur tour de jeu
vont piocher au hasard trois dés dans le gobelet puis les lancent. On regarde leurs résultats.  Les dés avec la face cerveau rapportent potentiellement un point et le joueur les garde devant lui. Les dés avec la face empreinte indiquent que le survivant s'échappe et que le joueur va devoir relancer ces dés si il souhaite continuer. Enfin les dés coup de feu lui infligent une blessure, le joueur les place devant lui et ne peux plus les relancer. 
Selon le principe du "stop ou encore" le joueur peut s'arrêter là et empocher les points correspondant aux cerveaux obtenus et remettre ses blessures à zéro. Il peut également décider de continuer. Dans ce cas, il doit reprendre en main les dés qui présentaient une face empreinte et piocher dans le gobelet suffisamment de dés pour en avoir au total trois en main. Il les relance et vérifie les résultats. Les blessures obtenues s'ajoutent aux précédentes obtenues et à la troisième le joueurs perd tous les cerveaux obtenus sur ce tour. Le joueurs peut relancer indéfiniment les dés dans l'espoir d'obtenir 13 cerveaux mais il peut s'arrêter à tout moment et capitaliser les cerveaux obtenus. On replace tout les dés dans le gobelet et le joueur suivant lance à son tour les dés jusqu'à qu'il décide de s'arrêter ou qu'il reçoive 3 blessures. 
Et l'on continue jusqu'à se qu'un des joueurs obtienne 13 cerveaux ou plus à la fin d'un tour de jeu. En cas d'égalité on refait un tour.
Zombie dice est donc un jeu léger, parfait pour animer un apéro ou pour souffler entre deux gros jeu si peu que les joueurs se prennent au jeu et mettent de l'ambiance.
Personnellement, plutôt que de prendre une feuille et un stylo pour suivre le score des joueurs, je me suis acheter une poche de petits cubes en bois roses destinés à représenter les cerveaux gagnés. Je trouve que c'est plus sympa et immersif.
Il existe une "extension" comportant trois nouveaux dés (père Noël, cheerleader et joueur de foot américain)  mais qui à mon avis représentent un intérêt plus que limité et est à réserver aux  mordus du jeu.
Enfin, le jeu a son application IOS qui permet de jouer contre la machine. Malheureusement, si le jeu est bien transposé d'un point de vu mécanique, le fun disparaît complètement faute d'avoir à faire à de vrai joueur.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire