samedi 16 mars 2013

Star Wars comics magazine 2

Il y a quelques semaines, j'avais fait un article sur le relaunch du magazine kiosque Star Wars par Delcourt. Le bilan sans être génial m'avait globalement plu me donnant envi de lire le deuxième numéro.
Ce deuxième numéro étant sorti je me le suis procuré pour voir si la bonne impression se confirmait.
Reprenant la recette du numéro 1 on trouve ici plusieurs comics Star Wars et du rédactionnel.
Au programme on a droit au deux derniers épisodes de la série en quatre "Boba Fett est mort !". Le dessin est toujours pas mal mais personnellement la fin du scénario est très banale et déçoit pas mal.
Ensuite, on nous sort un one shot de 1996 "Jabba le Hutt trahison !". On y assiste à la tentative de coup d'état de Bib Fortuna, bras droit de Jabba, bien décidé à remplacer son chef. Dessin quelconque et scénario indigent.
Suivent ensuite deux courts comics (8/10 pages).
Le premier "Celle qui parvint à s'enfuir !" suit les déboires d'une jeune danseuse se retrouvant réduite en esclavage à la cours de Jabba. Dessin original et scénario intéressant avec des clins d'oeil au Retour du Jedi. Dommage l'histoire est trop courte et aurait mérité à être développé.
Le deuxième, "force fiction", nous montre Yoda et Mace Windu attablés dans un restau sur Coruscan. L'histoire présente un hommage humoristique à Pulp Fiction. Sympa mais sans plus.
Le magazine se termine par une partie rédactionnelle avec un peu d'info sur l'univers et deux interviews.
La première est une interview de Ralph Mc Qarrie, designer de génie à l'origine de beaucoup des concepts de la première trilogie et décédé il y a un an. L'article est intéressant et est appuyé par de nombreux concept art.
La deuxième interview est assez spéciale. Il faut dire qu'il s'agit d'une interview de Carrie Fisher, l'actrice ayant incarnée la princesse Leia, jusque là rien d'anormal, mais datant de 1977 c'est à dire contemporaine de la sortie du premier film. L'actrice y parle d'un peu de tout sauf de Star Wars et avec 35 ans d'écart les références culturelles abordées sont très floue... Heureusement quelques photos complètent l'article.
Au final bilan en demie teinte avec facilement une bonne moitié du magazine inintéressante. Je trouve dommage de ne pas trouver plus de matériel intéressant et de recourir autant à du bouche trou.
Que dire de la couverture présentant Darth Maul, version cyborg, avec son frère alors qu'ils sont totalement absent du magazine. Il s'agit en réalité d'une pub pour un album librairie sortant en parallèle. C'est un peu malhonnête comme procédé...
Par curiosité je feuillèterais le prochain numéro en kiosque mais je ne pense pas l'acheter.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire