lundi 9 septembre 2013

"Les vacances d'un serial killer" de Nadine Monfils

C'est les vacances et Alfonse Destrooper a bien l’intention d'en profiter en allant avec sa petite famille dans une pension de famille avec vue sur la mer du Nord. Pour cela Alfonse quitte sa fabrique de boulettes sauce lapin au volant de sa voiture tunée dans les règles de l'art pur kitsch garantie. 
Malheureusement pour lui il est obligé de se coltiner sa famille avec sa douce et tendre épouse Josette persuadée d'être une starlette, ses deux gamins grands ados adeptes de cinéma amateur et de cannabis Steven et Lourdes, et enfin la belle mère Calamity Janes sur le retour avec sa caravane pourrie Mémé Cornemuse. 
Comme on peu s'en douter, les vacances ne vont pas particulièrement bien se passer. Le petit groupe va en effet croiser le chemin d'un serial killer et mémé Cornemuse va se payer une crise des 80 ans.
L'histoire bascule vite dans un mélange de thriller, road movie, humour noir, comédie de mœurs le tout saupoudré d'une énorme dose de trash.

Je ne connaissais pas du tout l'auteur de ce livre, Nadine Monfils, qui est une romancière belge vivant en France et comptant déjà de nombreux succès. Apparemment elle est familière de ces univers déjantés où elle fait évoluer des personnages haut en couleur.

Il faut être clair dès le début, le roman est très particulier et il faut vraiment adhérer à l'univers et aux personnages très déjantés ainsi qu'à l'humour noir et cru de l'auteur. Concrètement, la lecture de ce roman m'a donné l'impression de lire une histoire grand format de Groland, l'émission de trash de Canal Plus.

Au final, je dirais qu'il s'agit d'une lecture sympa mais avec un petit gout d'inachevée. Les personnages sont intéressant et l'humour ravageur mais à la lecture de ce court roman je garde une sensation bancale avec cette histoire qui se déroule à cent à l'heure.

A noter que le roman a deux suites "La fêlée aux allumettes" et "La vieille qui voulait tuer le bon dieu" qui voient le retour du personnage de Mémé Cornemuse.

Pour une immersion dans l'histoire voilà un "reportage" réalisé par Nadine Monfils où elle recueille les impressions du quartier de Montmartre où Mémé Cornemuse a trouvé refuge...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire