mercredi 11 septembre 2013

Deux blogs d'aspies

Ceux qui me connaissent savent que je suis différent. 
Seul quelques uns savent pourquoi et ont connaissance du fait que je suis porteur du syndrome d'asperger.
Quand j'ai créé ce blog, j'ai écris une série d'articles sur le syndrome d'asperger et ce que cela signifiait dans ma vie de tout les jours d'en être porteur. 
N'étant pas un grand littéraire et n'aimant pas spécialement parler de moi même j'ai du me faire violence pour y arriver.
J'ai un grand respect pour mes semblables qui arrivent à tenir un blog régulier sur le sujet et surtout qui parviennent à le rendre intéressant à lire aussi bien pour des aspies que pour des neurotypiques.

De temps en temps je tombe sur de tels blogs par le biais de groupes auxquels je me suis inscris sur Facebook. 
Certains sont tellement bien fait qu'en ai envie de les faire découvrir à mes proches ou aux lecteurs de ce blog. 
Ces blogueurs émérites parviennent avec justesse à retranscrire ce que je ne peux bien souvent pas exprimer.
Dernièrement, j'ai découvert deux blogs qui m'ont particulièrement séduit. Ils ne sont pas récent mais je ne les ai trouvé que récemment.

Le premier s'appelle "52 semaines avec une autiste asperger ou le syndrome d'asperger revisité". Il est tenu par Marie José Cordeau une québécoise qui depuis mai dernier tient une chronique hebdomadaire autour de son expérience du syndrome et le syndrome en général. Ce blog est très bien écris et la diversité des sujets abordés le rend très intéressant à lire.

Le deuxième est une découverte de ce matin "émoi, émoi et moi..." Tenu par Super Pépette. C'est un
véritable coup de cœur tant ce blog est passionnant à lire et bien écris. La blogueuse apporte un éclairage sur le syndrome d'asperger plein de finesse et d'humour malgré un sujet pas toujours évident. Son dernier article est un billet à l'attention des neurotypiques où elle explique la difficulté qui est la notre de vivre dans cette société peu adapté en faisant une métaphore sur ce que serait la vie d'une diabétique dans un monde de bonbon. J'ai dévoré l'article tant je l'ai trouvé pertinent et évocateur pour moi.
Certes chaque vision du syndrome d'asperger est différente et personnelle mais lire ces témoignages permet certaines fois de ce sentir moins seul et unique à la surface de cette planète...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire