mercredi 29 mai 2013

Legendary : du pourquoi des custom cards

Dans mes deux précédents articles, je donnais mon avis sur mon dernier coup de cœur en date de ma ludothèque : Legendary - A Marvel Deck building, puis je présentais une variante solo de ce jeu que j'avais traduite de l'anglais.
Si j'aime tant ce jeu c'est, en plus du fait qu'il s'agit d'un bon jeu de Deck building dans l'univers des comics Marvels, du au fait qu'il existe une grosse communauté de fan sur Boardgame Geek qui le fait vivre en proposant régulièrement des cartes maisons ou Custom cards.
Comme je le disais dans ma critique, le principal point faible du jeu (tout au moins avec la boite de base) à mon avis est le faible nombre de carte proposé (même si il y en a 500) et le manque de diversité dans les illustrations.

Pour ce qui est du nombre de carte il faut bien compter que comme tout Deck building pour 500 cartes une fois que l'on enlève celles qui sont en multiple exemplaire il reste peu de carte au final. Concrètement la boîte de base propose "que" 15 héros différents, 4 Masterminds, 7 groupes de vilains, 4 groupes d'hommes de main et 8 schemes. Ce nombre relativement important permet déjà de faire des dizaines de parties sans retomber sur la même configuration. En effet, pour chaque partie on utilise aléatoirement ou non seulement un scheme, un Mastermind, 2 à 4 groupes de Vilains et 1 ou 2 groupes d'hommes de main. De plus, pour toucher un plus vaste public, les personnages de la boîte de base sont volontairement limités à ceux que l'on trouve dans les films. 
De ce fait même un joueur ne lisant pas les comics peut savoir qui est qui. Le fan de comics étant par nature toujours insatisfait, il nous manquera toujours le héros que l'on adore ou les vilains que l'on rêverais de fritter.

Le deuxième problème tient aux illustrations qui, même si elles de bonne qualité, sont limitées en nombre. Chacun des 15 héros possède un Deck spécifique composé de 14 cartes réparties en quatre pouvoirs de puissance croissante (2 pouvoirs communs en 5 exemplaires chacun, un pouvoir peu commun en 3 exemplaires et enfin un pouvoir rare en un seul exemplaire). Dans la boîte de base les 14 cartes de chacun des héros comportent exactement la même illustration si ce n'est un cadrage légèrement différent. Au vu de la base de donnée de Marvel cela sent sérieusement l'économie de licence ou la fainéantise de ne pas avoir pu trouver une illustration différente par pouvoir... De même les deck des groupes de vilains sont composés de 8 cartes sensées illustrer 8 vilains différents mais en réalité il n'y en que 4 différentes par deck avec donc chaque vilains est en double. Enfin les 8 schemes qui servent de support aux scénarios comportent tous la même illustration ce qui est un peu dommage pour l'immersion des joueurs. De fait, on se retrouve sur le plateau avec plusieurs cartes quasi identique mis à part leur texte là où l'on devrait avoir un florilège d'illustration avec des couleurs qui pètent.

Upperdeck, l'éditeur du jeu, a bien conscience de ces limites et compte bien rectifier le tir avec les prochaines extensions. De fait, Dark City, l'extension qui sort à la mi-juin comportera 17 nouveaux héros qui auront cette fois ci 4 illustrations différentes soit une par pouvoir. Malheureusement, pour les cartes de la boîte de base il faudra attendre une éventuelle deuxième édition pour rectifier le tir.

Mais revenons aux cartes Custom. Sur BGG, de nombreux fans armés de leur motivation, de Photoshop et d'une banque d'image quasi illimitée ont décidé de contourner ces limites.
Il n'y a pas assez de héros, de Mastermind, de vilains ou de schemes. Que cela ne tienne, vous en trouverez des dizaines de nouveaux à disposition et avec des illustrations différentes s'il vous plaît.
Les groupes de vilains comportent des cartes en doublon. Et bien là on vous propose des packs de supplément aux groupes de la boîte de base pour rajouter 4 nouvelles cartes de vilains par Deck histoire d'avoir bien 8 vilains différents. Un même vilain ne se retrouvera plus à deux endroits différents de la ville au même moment. De plus, de nouveaux Deck de vilains inédits sont proposés et avec 8 vrais cartes différentes.
En il en va de même pour les Mastermind, les schemes, et les groupes d'hommes de main.
Au final, pour peu que vous vous armiez de votre courage, d'une bonne imprimante et d'une paire de ciseaux vous pouvez vous retrouver comme moi à la tête d'une petite armée de super héros pour combattre des hordes de génies du mal bien décidés à vous faire revivre les grands cross over Marvel.

Les cartes custom permettent même de se frotter à d'autres univers grâce à des créations originales comme celle d'un fan qui a créé des cartes héros et vilains pour jouer dans l'univers des Tortues Ninjas.
Il convient toutefois de bien choisir les cartes que l'on va intégrer au jeu car certains fans on tendance à sur gonfler les caractéristiques de leur héros ou vilains préférés au risque de déséquilibrer le jeu.

Dans mon prochain article je listerais de façon exhaustive les cartes Custom disponible par catégorie avec les liens vers les pages où elles figurent.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire