lundi 21 juillet 2014

L'appel de Cthulhu 4 : Les secrets de Marrakech

Je poursuis ma découverte de la gamme de L'appel de Cthulhu parue chez Sans Détour avec ce quatrième ouvrage intitulé : Les secrets de Marrakech.

Contrairement à ce que pourrait laisser penser ce titre, ce livre ne traite pas que de la ville de Marrakech mais bien du Maroc tout entier pendant la période des années 20/30. La traduction du titre est en effet trompeuse et assez inexpliqué à mes yeux car le titre original étant bien Secrets of Morocco cette traduction tend à dévaloriser le contenu...
La période couverte est une période charnière dans l'histoire du Maroc car elle prend place dans les années qui suivent le traitée de Fès de 1916 où sous couvert d'empêcher l'Allemagne d'annexer le Maroc, la France et l'Espagne ce le sont partagées en toute impunité. Le Maroc se trouve donc divisé en deux avec le protectorat espagnol au nord et le français sur tout le reste du pays. Cette période va connaître plusieurs période de révolte comme la guerre du Rif où la population locale va tenter de se débarrasser sans succès de l'occupant.
Ce supplément d'un peu plus de 120 pages tente de s'atteler à la tâche de décrire ce pays et propose deux scénarios illustrant ce cadre.

L'ouvrage débute par un premier chapitre "la genèse du Maroc" présentant le pays pendant les années 20/30. Si le contenu est intéressant, les 10 pages de ce chapitre sont bien trop courtes pour vraiment décrire la richesse culturelle, historique, sociale, économique, et religieuse de ce pays. Le double voir le triple auraient été nécessaire pour commencer à être complet. Après vous me direz avec Wikipédia ont peu trouver la plupart des éléments manquants mais néanmoins on est là dans un cadre de campagne "exotique" assez éloigné des standards habituels de l'Appel de Cthulhu que sont la côte est des États Unis.

Suivent ensuite quatre chapitres qui décrivent assez rapidement Rabat (la capitale), Casablanca (le cœur économique), Marrakech (le joyaux du Maroc) et enfin les territoires intérieurs (Rif, Atlas et Sahara). Les descriptions sont intéressantes et mélangent adroitement la réalité historique avec le mythe mais là encore le lecteur reste un peu sur sa faim en ayant la sensation de n'effleurer que la surface du sujet. Les cinéphiles apprécieront le clin d'œil avec un certain Rick Corner vivant à Casablanca qui rappèlera le personnage du film éponyme.

Viennent ensuite deux scénarios prenant place dans les lieux décris précédemment.
Le premier conduira les investigateurs à lutter contre les plans de rebelles voulant utiliser les ressources du mythe pour chasser les colons du Maroc.
Dans une ambiance Indiana Jones le deuxième amènera les investigateurs à la recherche d'une mystérieuse cité perdu en plein désert saharien qui serait peut être un vestige de l'ancienne Atlantide.
Les deux scénarios sont potentiellement intéressant et illustrent bien le cadre de jeu qu'est le Maroc mais ils nécessiteront tout de même beaucoup de travail au gardien afin de les étoffer et de les rendre vraiment jouable.

Le livre s'achève sur un bref chapitre "Organisations, cultes et mystères" balayant en 6 pages quelques groupes et cultes réels ou imaginaires et quelques idées de scénarios.

Après le fond la forme.
Le livre est là encore illustré de photos d'époque plongeant le lecteur dans l'ambiance du Maroc du début du vingtième siècle. Les dessins qui complètent ce livre notamment les portraits des PNJ sont plutôt pas mal et rattrapent les ratages des précédents livres.
La traduction n'est pas exempte d'erreur. Au delà du choix du titre un peu hasardeux dont je parlais au début mais explicable, j'ai vraiment versé des larmes de sangs à la lecture des nombreuses allusions au représentant de l'autorité française au Maroc le résident général Louis Hubert Lyautey qui se voit à plusieurs reprise affublé du prénom Marshal. Le traducteur n'a apparemment pas percuté que si Marshal est peut être un prénom anglais c'est avant tout la traduction anglaise de Maréchal...

Au final, Les secrets de Marrakech est un suppléments intéressant et dépaysant mais qui aurait gagné à être un peu plus ettofé car en l'état de très nombreuses zones d'ombres planent encore sur ce pays qui gardera toujours nombres de ses secrets après la lecture.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire