dimanche 15 juin 2014

Rachel Rising tome 1 : L'ombre de la mort

Imaginez, vous vous réveillez et vous vous rendez compte que vous avez été enterré vivant. 
Vous vous extrayez tant bien que mal de votre tombe pour vous rendre compte que quelqu'un dont vous ne vous rappelez pas vraiment vous a agressé et enterré en pleine forêt. 
Vous parvenez à rentrer chez vous mais vous sentez bien que les choses ne sont pas normales : vous voyez des choses, les gens ne semblent plus vous reconnaître,... 
Il se pourrait bien que tout compte fait vous soyez mort...

Voilà ce qui arrive à Rachel l'héroïne de cette nouvelle série du scénariste et dessinateur Tony Moore. Pour rappel pour les lecteurs de longue date de mon blog, j'avais déjà critiqué une autre série génialissime de cette auteur : Écho.
Moore laisse tomber ici le récit SF/thriller/super héros de Écho pour passer à une histoire fantastique assez sombre et réservée à un lectorat averti. L'histoire étant basée sur la découverte d'un mystère et de ce qui est advenu à Rachel il est très difficile de parler de l'intrigue sans trop en dire.
À la manière d'Echo, Moore nous livre ici un comic en noir et blanc qui donne un cachet pas mal du tout à l'histoire. Le scénario paraît très prometteur et donne vraiment envi de lire la suite. Ce premier tome se borne à mettre lentement mais sûrement les éléments de l'intrigue et les personnages.
On retrouve avec plaisir la qualité d'écriture et de dessin de Moore. Il nous livre ici un personnage de femme attachant et parfaitement écris comme il en a la spécialité. Ici pas de bimbos silliconées aux proportions invraisemblable comme nous habitue une grande majorité des titres US mais des portraits de femmes réalistes et profondément humaines.
Je n'ai jamais lu son œuvre maîtresse qu'est Strangers in paradise mais la lecture de Écho et de Rachel Rising m'en donne furieusement envi.
Ce premier tome regroupe les 6 premiers numéros de la série qui est toujours publiée aux USA où elle en est à son 26ème numéro. Delcourt qui se lance dans sa traduction française à donc pas mal de matériel à nous offrir. Le format de ce comic est le même que celui de Walking Dead à savoir papier épais et couverture en carton souple.
En conclusion un excellent premier volume qui se dévore d'une traite et plein de promesse pour la suite.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire