dimanche 11 mai 2014

L'appel de Cthulhu 2 : Les secrets de New York

Il y a quelques mois j'avais fais deux articles sur mon amour des jeux de rôle dont de génialissime Appel de Cthulhu et justement sur l'édition anniversaire des 30 ans de ce dernier sortie chez Sans Détour. Fidèle à mon côté jusque boutiste et ne souhaitant pas en rester là je me suis procuré plusieurs suppléments sortis par cet éditeur français depuis 2008 pour cette version actualisé de l'Appel de Cthulhu.
Même si certains d'entre eux sont déjà sortis depuis un petit bout de temps je ne peux pas résister à l'envie de les chroniquer au fil de mes lectures.

À tout seigneur tout honneur, je commence donc par le tout premier supplément sortie fin 2008 et portant le numéro deux dans la collection (le un étant le manuel des règles) : Les secrets de New York.
Comme son titre l'indique, ce supplément est consacré à la ville de New York pendant les années 20/30 et ses relations avec le mythe de Cthulhu. Il peut paraître étrange de prime abord de commencer par la ville de New York plutôt que par la ville emblématique de Lovecraft qu'est Arkham mais pourquoi pas après tout. On l'ignore souvent, mais si Lovecraft est connu sous le sobriquet de "reclus de Providence" (ville située à une centaine de kilomètres au sud de Boston) il a passé 9 ans de sa vie à New York et cette dernière lui a servi de contexte pour certaine de ses nouvelles.

New York à cette époque est une ville cosmopolite et en pleine effervescence. Elle y était toujours la porte d'entrée des immigrants européens qui continuaient à arriver en masse. C'est à la fois une citée industrielle, commerciale, économique et intellectuelle. La magnificence des grattes-ciel des quartiers riches côtoie la pauvreté et la misère des quartiers pauvres où les habitants vivent dans des clapiers insalubres et surpeuplés.
Ce supplément de l'Appel de Cthulhu nous propose donc de découvrir la ville réelle tout en ajoutant une délicate touche de mythe (profonds, goules, cultistes, etc...).

Le livre de 160 pages est divisé en plusieurs parties et après une courte nouvelle (assez moyenne) on entre vite dans le vif du sujet.

On commence tout d'abord par une quinzaine de pages sur l'histoire de la ville de l'arrivée des premiers colons aux années 20/30 avec quelques éléments du mythe venant ce glisser. C'est très agréable à lire mais bien trop court tellement le sujet est vaste et on l'on a la furieuse sensation de rester sur sa fin.

Suit ensuite 90 pages de description de la ville en quatre parties. L'île de Manhattan, qui constitue le cœur de New York se voit consacrer les 3 premières parties avec une découpe en Uptown, Midtown et Downtown. Les autres quartiers de la ville (Bronx, Brooklyn, Queens, etc..) sont eux regroupés dans la dernières parties.
Les lieux principaux et emblématiques de ces quatre parties sont décrit de façon rapide, le tout étant illustrés par des photos et des cartes d'époques. Ces descriptions sont également complétées par des portraits de personnages célèbres ou emblématiques réels ou imaginaires. De nombreux lieux, personnages, créatures et histoires propres au mythe viennent apporter autant d'idées de scénarios prenant place dans la cité qui ne dort jamais.
Cette partie descriptive de la ville est à la fois intéressante et terriblement frustrante. En effet, la ville étant tellement grande qu'il faudrait bien plus que 90 pages pour espérer la décrire réellement. Si les quartiers sont illustrés par des cartes il est fortement regrettable que les lieux présentés n'y soient pas localisés car c'est souvent assez délicat d'espérer se repérer sur ces cartes. Les illustrations des personnalités décrite sont pour le moins pas terrible. Il aurait été intéressant de plutôt recourir à des photos au lieu de ces dessins très discutables d'autant plus que pour les personnages réels les photos existent belle et bien.
Concrètement, j'ai été un peu déçus par cette partie et Internet (Wikipedia, Google map, etc...) a été mon ami pour localiser les lieux et compléter les informations manquantes.

Le livre s'achève par deux scénarios.
Le premier : La demi-lune, est pas mal foutu du tout et va permettre au maître du jeu et ses joueurs de mettre en pratique ce supplément avec un scénario pouvant servir de base à une petite campagne.
Le deuxième : Transgression, est lui pour le moins léger pour ne pas dire mauvais. Il est très court, linéaire et sans grand intérêt en l'état.
Néanmoins, pas d'inquiétude car les nombreuses histoires liées au mythe qui illustrent la description de la ville donnent matière à écrire une bonne dizaine de scénarios prenant New York pour toile de fond.

Au final, un premier supplément pas mal foutu mais qui souffre à mon avis d'une trop grosse ambition à savoir vouloir d'écrire une mégapole pour un format de 160 pages.

À noter, que ce supplément sorti en 2008 n'est plus disponible en boutique depuis quelques temps et ne semble pas faire partie des projets de réédition de Sans Détour pour l'instant. Pour ce le procurer trois solutions s'offrent à vous : le marché de l'occasion (pas facile), le site de l'éditeur américains Chaosium qui en possède quelques exemplaires (attention aux frais de port prohibitif) ou les versions PDF facilement trouvables qui traînent sur le net (je sais je pers 1d10 de santé mentale pour cette dernière suggestion).

Pour finir une petite vidéo d'ambiance avec quelques image de New York dans les années 20.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire