mardi 8 avril 2014

Créatures de Tolkien

Petite critique de livre après quelques semaines d'absences sur mon blog. 
Histoire de changer un peu de style de lecture, je me suis lu un ouvrage encyclopédique sur l'univers des Terres du Milieu de Tolkien : Créatures de Tolkien de David Day aux éditions Octopus.

Cette encyclopédie prend le parti pris d'explorer cet univers par le biais des races, peuples, créatures et plantes détaillées dans l'univers de JRR Tolkien. Ici pas de matériel nouveau mais plutôt un travail de synthèse concaténant les informations dispersées dans l'ensemble des œuvres de Tolkien à savoir le Silmarillion, le Hobbit, le Seigneur des anneaux, les Contes et légendes inachevés, Les aventures de Tom Bombaldi, et diverses notes.

L'auteur de cet ouvrage est David Day, un écrivain canadien, passionné de l'œuvre de Tolkien, à qui l'on doit déjà pas mal d'autres écris sur le sujet. Il ne s'agit pas d'un livre récent surfant sur le succès des films de Peter Jackson, mais d'un ouvrage de référence datant de 1978 pour sa première édition. 
À cette époque l'œuvre de Tolkien était réservée à un cercle de lecteur restreint surtout composé de Geek. De fait cela se ressent à la lecture de cet ouvrage assez pointu et un peu aride à la lecture.
Le travail est de qualité et très complet même si les spécialistes regretteront qu'il ne s'agit là que d'une redite des récits de Tolkien. Néanmoins, l'amateur éclairé (mais pas expert) que je suis à pris plaisir à la lecture de ce livre. Il faut dire que j'ai lu le Silmarillion et les Contes et légendes inachevés il y a une vingtaine d'années et que j'en garde encore le souvenir d'une lecture fastidieuse et pénible. Ce n'est pas que leurs récits ne soient pas intéressant mais plutôt que leurs styles très littéraire ne les rend pas super agréable. Cette encyclopédie réussi à transmette les mêmes informations en moins de pages tout en étant plus digeste. 
Elle ne dispense pas toutefois de lire le Hobbit et le Seigneur des anneaux. Cependant de par son caractère très spoilant il faut surtout pas la lire avant ces ouvrages au risque de ce voir dévoiler toutes les intrigues.
L'encyclopédie est illustrée par différents artistes utilisant différents styles tantôt réalistes, tantôt grotesques. Leur grande originalité est que l'ouvrage étant antérieur aux films, ces illustrations ne sont pas captive de la vision de Jackson.

J'aurais deux reproches à faire à cet ouvrage : une de fond et une de forme.
Celle de fond est un des écueils de ces livres encyclopédiques à savoir les redites. En effet, dans l'œuvre de Tolkien une même personne ou race peu être connu sous de nombreux noms. De fait on va retrouver les mêmes articles ou presque sous plusieurs entrées. De même on va lire deux ou trois fois certains récits car il vont se rattacher à plusieurs entrées. Il faut bien voir que ce type de livre est plus destiné à rechercher ponctuellement tel ou tel article plutôt qu'à être lu en une traite comme un guide.
La deuxième critique est sur la forme. Le responsable de l'édition française c'est borné à traduire le texte sans revoir la pagination. De fait la mise en page du livre et l'ordre des illustrations restent exactement les mêmes que ceux de l'édition américaine. L'éditeur français n'a pas tenu compte du fait que traduction oblige les articles sont répartis différemment dans l'édition française que dans l'édition originale. Résultat les illustrations ne sont absolument pas en face des articles qu'elles sont censées illustrer. Un exemple parmi tant d'autre, les illustrations de l'article sur les nains (dwarf en anglais) restent désespérément à la lettre D là où l'article correspondant lui est à la lettre N. Cela fait un désordre pour un ouvrage de ce genre...

Enfin si l'on met de côté ces deux problèmes la lecture de cet ouvrage est assez plaisante.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire