dimanche 18 juin 2017

Les outils du petit fabriquant de jeux PnP 2 : Fournitures et consommables

Le matos
Décidément il m'aura fallu plus d'un an pour finir cette série d'articles sur les jeux en PnP.
Donc, pour ceux qui auront eu la patience d'attendre, en voici enfin la fin avec le matos que j'utilise pour fabriquer et jouer à mes jeux.

Comme indiqué dans les précédents articles sur le sujet, les jeux se trouvent sur le net sous forme de fichier PDF ou JPEG qui une fois imprimés vont nécessiter un travail plus ou moins important de découpe et d’assemblage.

Le matériel :
Pour cela vous allez avoir besoin d’un matériel de base indispensable que vous devez surement déjà posséder, à savoir : 
  • un crayon à papier, 
  • une gomme, 
  • une bonne paire de ciseaux, 
  • une règle graduée plastique ou métal (pour mesurer et tracer des traits), 
  • une règle métallique plate 30 cm (pour servir de guide de découpe pour le cutter), 
  • un grand calendrier (en guise de planche de découpe histoire de ne pas abîmer la nappe et la table avec le cutter...), 
  • un cutter normal et un cutter à large lame (pour toutes les découpes), 
  • de la colle papier liquide et en bâton, 
  • de la colle à bois. 

Pour plus de confort (et pour un budget légèrement plus conséquent) on peut également se munir : 
  • d’un vrai plateau de découpe (ou cutting mat) en 60x45 cm qui sera mille fois plus pratique qu’un calendrier pour travailler 
  • une lamineuse pour plastifier les plateaux de jeux les rendant ainsi solide tout en restant léger et peu encombrant à entreposer, 
  • d’une agrafeuse A4 parfaite pour relier des notices en format livret,
  • une perforatrice d'angle pour arrondir les angles des cartes et des plateaux laminés.

Les consommables :
Les consommables
Là encore rien d’indispensable mais j’aime bien avoir quelques consommables en stock histoire de pouvoir piocher à loisir selon mes besoins : 
  • le papier blanc en 100 à 120 grammes. Je privilégie cette gamme de grammage car elle permet à la fois une impression satisfaisante avec respect des couleurs et une rigidité correcte du papier pour une bonne manipulation,
  • du papier A4 de couleur pour certaines impressions ou découpes,
  • Des calendriers grands formats parfaits pour faire des plateaux de jeu costaux. On en trouve à 1 ou 2 € en rayon papeterie des supermarchés. 
  • Du carton plume de 3 et 5 mm d’épaisseur pour faire les marqueurs et pions de jeux. C’est beaucoup plus facile à travailler que le carton des calendriers pour les pions de petites dimensions. On en trouve facilement dans les rayons ou les boutiques de loisirs créatifs. Il est également parfait pour se fabriquer des inserts destinés "pimper" les boites de jeux du commerce.
  • Des pochettes pour lamineuse en A4 et A5 parfaites pour rigidifier et protéger des plateaux de jeux peu encombrants. 
  • Des pochettes transparentes (sleeves) pour protéger et assembler (recto/verso) les cartes de jeux. La très grande majorité des PnP utilisent le format poker (63.5x88 mm) pour les cartes. On peut les trouver pour pas très cher en grande quantité sur les sites de jeu. De toutes manières étant un maniaque de la protection des cartes j’ai toujours en stock des sleeves dans une dizaine de formats différents. 
  • Des cartes de poker bas de gamme. Là encore c’est relativement facile à trouver pour pas cher sur les sites d’accessoires de jeu ou les magasins de déstockage. Je m’en sers pour rigidifier les cartes dans les pochettes en glissant une carte de poker entre les rectos et versos. Cela donne un résultat très agréable en main et évite de se retrouver avec des cartes toutes molles. 
  • Des Zip bags de différentes tailles pour ranger les decks de cartes et composants. 
  • Des boites de rangement de deck pour ranger mes jeux préférés. 

Les accessoires et composants :
Cubes, meeples, gemmes, etc...
Pour les jeux PnP tout ne s’imprime pas et il faut pouvoir utiliser différents accessoires et composants pour jouer.
Au nombre de ces accessoires figurent : les dés à 6 faces, les dés spéciaux (D4, D8, D10, D12 et D20), les cubes en bois, les meeeples, les gemmes transparentes, etc…

Deux solutions : piller ses boites de jeux du commerce ou se constituer une collection de composants génériques.

Je ne suis pas très fan de la première solution car au final on finit toujours par ne pas remettre les affaires dans les bonnes boites et c’est la galère quand on veut jouer à un jeu que l’on se rend compte qu’il y manque des éléments…

Dés et pièces
Personnellement, je me suis acheté pour une cinquantaine d’euros une sélection de meeples, cubes en bois et pions dans différentes couleurs, des gemmes en verres transparentes, des pièces métalliques de différentes valeurs, quelques figurines dépareillées, des dés 6 et spéciaux de différentes tailles et couleurs, etc…

Certaines boutiques en lignes comme Tout pour le jeu sont parfaite pour cela.

Tout ce petit matériel est entreposé dans une boite de rangement plastique double face dans laquelle je pioche à volonté les composants nécessaire à mes différents jeux.

Avec ces quelques conseils et tout ou partie du matériel listé ici et dans les précédents articles vous devriez pouvoir vous lancer dans l’aventure du jeu en PnP.

Dans les prochains articles je présenterais certains jeux fabriqués par mes petites mains agiles et qui trônent dorénavant au sein de ma ludothèque.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire